Histoire - Les Hospices

Les Hospices de Beaune


Illust:

hospices-beaune-1, 10 ko, 291x192
En 1443, Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne, et son épouse, Guigone de Salins, décident de créer un hôpital pour les pauvres. Neuf ans plus tard, l’hôtel-Dieu accueille ses premiers malades.
Pour lui permettre de fonctionner, Nicole Rolin dote l’établissement de vignes qui lui procurent des revenus. Depuis des donateurs continuent et encore aujourd’hui, de faire dons de vignes Aux hospices de Beaune.
Aujourd’hui, le domaine compte de plus de 60 hectares, dont une grandes parties Beaune et Beaune Premiers Crus.
Ces vins sont mis en vente, chaque année, aux enchères, le 3e dimanche de novembre. Le produit de cette vente permet à l’hôpital d’améliorer le confort de vie de ses patients. Pour les soins, c’est évidement la Sécurité Sociale qui a pris le relais du domaine.
La ville adopte alors un caractère international, avec des acheteurs du monde entier qui viennent à Beaune dans l’espoir d’acquérir une ou plusieurs pièces de vin.
Mais la vente des vins c’est aussi trois jours de fêtes à la gloire du vin de Bourgogne et de Beaune en particulier, durant lesquels la ville ne cesse de s’animer.

Illust:

beaune, 21.5 ko, 224x152
Illust:

hospices-beaune-3, 8.9 ko, 227x152

 

Syndicat viticole de beaune - mentions légales - Liens utiles - Nous contacter - Accès - Plan du site
*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommer avec modération.*